CDH (Centre démocrate humaniste)

• le 23 décembre 2015
Joëlle Milquet, Belgique (België), partis politiques, PSC, Catholique (parti), Social-chrétien, CD&V, CDH.

Centre démocrate humaniste (2002-)

En 2002, suite à son revers électoral de 1999 et son renvoi dans l’opposition (une première en 40 ans), le PSC change de nom et de structures pour devenir le CDH (Centre démocrate humaniste).

Sous la houlette de Joëlle Milquet, le CDH se définit désormais comme un parti de centre-gauche (≠ centriste), abandonne la référence chrétienne et, surtout, se prononce pour un « stop » dans les réformes institutionnelles.

Ce reprofilage idéologique et électoral a pour conséquence de relâcher les rapports avec le CD&V flamand. D’une part, bien que dans l’opposition et contre l’avis du CD&V, le PSC avait accepté de négocier et de voter en 2001 une cinquième Réforme de l’État : Accord du Lambermont et Accord du Lombard portant sur le refinancement des Communautés et la dévolution de nouvelles compétences aux Régions. Cette distanciation devient définitive en 2002 avec la transformation du PSC en CDH.

Ultime preuve de la rupture définitive entre CD&V et CDH, ce dernier refuse de participer à la coalition fédérale (Gouvernement Michel) issue des élections fédérales du 25.05.2014 et au sein de laquelle siège le CD&V.