Big data : une mine d’or, mais à quel prix pour notre vie privée ?

Antoine Delforge

Le big data est un phénomène qui se caractérise par le volume de données, la vitesse d’analyse nécessaire, la gestion de variété de données, la véracité des données qu’il s’agit d’établir et la maitrise des modes de visualisation. Devenu un outil indispensable des campagnes électorales et des sociétés d’assurance, il pose cependant un grand nombre de questions éthiques. Un cadre juridique a donc été défini au niveau européen. Il reste cependant à fournir un lourd travail de sensibilisation.