Autour de la loi belge relative à l’euthanasie

Marie-Luce Delfosse

La question de l’euthanasie s’est posée en Belgique dans le contexte de la levée progressive du tabou longtemps entretenu autour de la mort. En prenant l’initiative d’une loi en cette matière, le législateur belge a voulu répondre à des attentes d’une partie du corps médical et de la société, tout en respectant le pluralisme éthique. Cette loi ouvre en effet des possibilités, sans toutefois imposer une conduite à quiconque. Au contraire, avec deux autres lois adoptées en 2002, elle donne à chacun la possibilité de choisir les modalités de sa fin de vie, contribuant ainsi à «  désensauvager  » la mort. C’est dans cet esprit que sont aujourd’hui débattues des questions concernant l’extension de son champ d’application.