Allende et la Nostalgia de la luz

François Reman

L’opération n’a pas duré quarante-cinq minutes. Supervisée par des experts étrangers, des médecins légistes, un archéologue, un anthropologue et sous l’œil attentif du juge Mario Carroza, la dépouille de l’ancien président chilien, Salvador Allende, a été exhumée du cimetière général de Santiago le 23 mai dernier. Trente-huit ans après les faits, la Cour suprême a mandaté le juge pour éclairer les zones d’ombre qui persistent sur les circonstances de la mort.