AGC Automotive à Fleurus : une grève peu banale

Michel Capron
Social.

La grève qui a affecté pendant plus de cent jours l’usine A.G.C. Automotive (ex-Splintex) à Fleurus, productrice de verre pour l’automobile et filiale du groupe japonais Asahi Glass Co. Ltd., aura marqué, à plus d’un titre, les esprits en Wallonie. Elle aura opposé une direction locale dépendante des décisions de son actionnaire, des syndicats divisés quant à la stratégie à adopter et des non-grévistes dont l’influence s’est accrue en fin de conflit : une triangulation plutôt atypique.