Le dessus des cartes

Dernier ajout : 9 mai.

La globalisation du monde et les interactions croissantes entre ses composantes invitent à repenser les confluences et les conflits qui en procèdent. Le temps où le modèle occidental s’imposait comme l’Universel semble s’éroder sous l’effet de ses œuvres. Par une évolution imprévue, ce sont les « superstructures » culturelles et religieuses des autres parties du monde qui gagnent en visibilité et en puissance. Ce choc en retour nous contraint à penser davantage nos dynamiques fondatrices et celles qui en différent. Un blog proposé par Bernard De Backer.

  • Le rêve chinois

    Avec la Russie, l’Inde, la Turquie, une partie du monde islamique et quelques autres, la Chine, première puissance mondiale en devenir, s’éloigne de l’État de (...)

    30 novembre 2017, par Bernard De Backer

  • Que faire de Lénine ?

    Quittant Zurich pour Petrograd fin mars 1917, le fondateur du bolchévisme voulait déclencher l’insurrection sur les cinq continents en commençant par la (...)

    14 octobre 2017, par Bernard De Backer

  • La globalisation sur le divan

    Les obstacles à la diffusion de la psychanalyse dans d’autres aires culturelles que la nôtre nous en apprennent peut-être autant sur la contingence historique (...)

    15 juin 2017, par Bernard De Backer

  • Les mutins du HMS Brexit

    A l’heure où « l’article 50 » va enfin être actionné par le gouvernement de Theresa May, l’Ecosse menace de prendre le large et l’Irlande du Nord connaît une (...)

    20 mars 2017, par Bernard De Backer

  • Modernes sans être Occidentaux

    La montée en puissance de la Chine contemporaine ne doit pas éclipser le rôle pionnier du Japon dans les rapports subtils de l’Asie orientale avec la modernité (...)

    3 février 2017, par Bernard De Backer

  • Qui a peur d’Orlando ?

    Orlando : A Biography est le titre d’un roman et le nom d’un personnage androgyne de Virginia Woolf, ouvrage dédié à celle qui fut son amante, Vita (...)

    21 juin 2016, par Bernard De Backer