1995-10

Dernier ajout : 31 janvier 2012.

1945. L’avenir redevient concret, à remplir de projets. « Quand la guerre sera finie... » Elle l’était et le monde était à reconstruire avec la tranquille certitude des évidences : les valeurs démocratiques avaient eu le dessus. Restait à les incarner au fil des années et des grandes questions. Question royale, décolonisation, pacte scolaire... La Revue nouvelle s’est engagée, a pris position sur les évènements et les enjeux qui ont fait l’histoire de Belgique et du monde.

1995. L’avenir semble derrière nous. Vingt ans de crise économique, sociale et politique. La foi dans un progrès auquel il suffisait de s’appliquer pour qu’il advienne. La seule idée d’un projet d’ensemble pour la société fait hausser les épaules, sourire avec commisération... On se résigne à résister et on se trouve réduit à puiser dans les projets antérieurs des recettes, des trucs avec pour seul objectif de limiter la casse.

Dans cette époque cynique et désabusée, La Revue nouvelle fête les cinquante ans d’un pari. Ce numéro de la revue se propose d’inventer un avenir à l’économie, au politique, au social...

  • Numéro 10 - Octobre 1995

    Cinquante ans, rebondir

    Dix, vingt, vingt-cinq, quarante, cinquante, le compte est bon. Cinquante ans. Nous sommes un peu surpris de nous trouver en (...)